Cinéma Yves Robert, 34 rue de la fontaine, 53600 Evron

Vie du Cinéma

Expositon du 1er au 22 avril



/////////////////////////////////////////////////////////////


CINE-RENCONTRE / L'Enfance d'UN MAîTRE   04.03.19


Ce lundi 04 Mars, la réalisatrice Jeanne Mascolo de Phillipis était l'invitée d'Yves Robert, afin de nous présenter son documentaire L'Enfance d'un Maître, réalisé avec Bruno Vienne.

Nos spectateurs ont pu ainsi découvrir le témoignage profond de Kalou Rinpoché, jeune maitre tibétain, aux pensées et discour d'une véritable modernité.

Filmé dès l'âge de 18 mois, quand il était un Tulkou (un enfant qui est reconnu comme étant la réincarnation d'un maître décédé), ce ne sont pas moins de 25 ans de sa vie que nous avons vu défiler sur nos écrans. Ceci en fait un documentaire exceptionnel, car cela n'arrive jamais que l'on prenne le temps de suivre quelqu'un sur une si longue période ! Ainsi, à travers des images tournées sous tous les formats, avec toutes les évolutions technologiques, nous avons pu découvrir un jeune homme au destin imposé, et qui cherche à briser la rigueur de la tradition.

De Call of Duty à la réincarnation, de sa retraite de 3 ans / 3 mois et 3 jours à son profil Facebook digne des plus grands influenceurs d'Internet, de la protection bienveillante de son père à la rigueur extrème de ses tuteurs, Kalou Rimpoché nous a véritablement ouvert les yeux sur une philosophie et une culture bien trop souvent perçue comme étant folklorique aux yeux du reste du monde. Tant de doutes, de questions, pour un enfant devenu adulte sans avoir pu choisir sa vie.

Nous tenons à remercier Jeanne pour son intervention d'après séance, nous permettant de mieux comprendre encore "l'exploit" d'avoir pu suivre Kalou Rinpoché durant toutes ces années, mais aussi pour la contextualisation et les détails apportés !

Comme il en est la tradition chez Yves Robert, nous avons partagé un verre à l'issue de la rencontre, et nos spectateurs ont ainsi pu approfondir leur interpêt auprès d'une réalisatrice et voyageuse passionnée.

L'équipe du Cinéma Yves Robert



/////////////////////////////////////////////////////////////


Ciné-Citoyen: Hospitalières et Suppliantes  28.02.19


Hospitalières et suppliantes de Pierre Guicheney

« Aider un étranger apporte le bonheur. » Eschyle

En 2017, 3 mois après la reprise du cinéma Yves Robert par la Cinéthique, nous lancions en février 2017 un focus  sur la thématique des migrants, thématique au cœur de l’actualité nationale mais avec une résonance sur notre territoire, plus spécifiquement à Sainte Suzanne et Evron. Cette série de 4 films avait trouvé un public et avait donné lieu à la lecture d’extraits  de l’ouvrage Un parcours difficile  d’Abderahim Ahmat et la présentation en mars à l’auditorium de la pièce Les suppliantes adaptée par Jean-Luc Bansard ; auditorium faisant salle comble comme partout où cette pièce est présentée depuis 3 ans.

Depuis, Pierre Guicheney s’est lancé dans la réalisation d’un documentaire Hospitalières et suppliantes sur cette fabuleuse aventure humaine . Aussi nous avons eu l’occasion d’accueillir Pierre et Malika pour nous présenter leur documentaire le lundi 28/2/2019 à 20h30. Une trentaine de personnes a eu l’occasion de voir et échanger autour de ce documentaire. Ce film nous fait rencontrer des migrants qui racontent les difficultés auxquelles ils sont confrontés , les raisons de leur départ et leurs espoirs. Tous sont unanimes que cette expérience proposée par Jean-Luc Bansard est une véritable ode à la vie et une aide réelle pour rester debout. Comme tous les documentaires de Pierre Guicheney, la caméra est proche des personnes, pudique, sans jamais d’intrusion, en toute confiance et en laissant l’entière liberté aux spectateurs de découvrir sa thématique sans que cela soit orienté par une quelconque voix off. Le documentaire initialement proposé à France 3 circule aussi sur notre territoire mayennais où le film est distribué par Atmosphères Production. Ce portrait de migrants par Pierre mais aussi la mise en scène de Jean-Luc  Les suppliantes d’Eschyle réchauffent le cœur et donnent une vitalité dans des moments où nos sociétés sont fragilisées par des propos de haine. Je vous conseille de lire l’excellent article du Monde des idées du 2/6/2018 indiquant pourquoi il faut écouter les Suppliantes. https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/06/02/pourquoi-il-faut-ecouter-les-suppliantes_5308632_3232.html

Les auteurs antiques et les chœurs antiques n’ont pas été une inspiration uniquement pour les Mayennais puisque l’opéra de Hambourg réalise une initiative comparable avec le nouveau chœur des esclaves de Verdi à savoir des migrants syriens, irakiens et afghans.https://www.francemusique.fr/actualite-musicale/serebrennikov-met-en-scene-des-refugies-dans-nabucco-a-hambourg-70492

Nous vous souhaitons une belle découverte de ce documentaire dans d’autres cinémas et nous serons ravis d’accueillir à nouveau Pierre Guicheney et Jean-Luc Bansard ultérieurement pour d’autres projets.

Laurence Colineaux-Marsac, présidente de la Cinéthique.



/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


CINE-RENCONTRE / Rumble: The Indains Who Rocked the World

The Indians Who Rocked Yves Robert !

Ce vendredi 08 Février, Yves Robert recevait Sophie Gergaud, ethno-cinéaste et responsable de la distribution de Rumble en France.

Accueillis par le "grondement" du célèbre morceau de Link Wray, nos spectateurs ont pu s'en prendre plein les yeux et pleins les oreilles, devant ce documentaire rendant hommage à l'influence des autochtones sur la musique pop-rock américaine, et donc sur les musiciens du monde entier.

De Link Wray à Taboo (Black Eyed Peas),en passant par Charley Patton, Mildred Bailey, Buffy Sainte-Marie, Jimi Hendrix, Jesse Ed Davis, Robbie Robertson, Redbone et Randy Castillo, le public a pu découvrir une part méconnue de l'histoire de la musique.

Avec les témoignages passionés de Quincy Jones, George Clinton, Taj Mahal, Martin Scorsese, John Trudell, Steven Tyler, Marky Ramone, Slash, Iggy Pop et Buddy Guy (entre autres), nous avons pu découvrir un véritable héritage culturel, bien loin de nos connaissance et pourtant bien présent dans notre vie !

Après une discussion passionante avec Sophie Gergaud (Mais quand donc sortira en le CD de la bande originale de Rumble ???!!!), nous avons pu continuer à échanger autour d'un verre dans le hall du cinéma... toujours accompagnés du grondement de la guitare de Link Wray !

L'équipe du Cinéma Yves Robert



//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


CINE-RENCONTRE / SOIREE COURTS-METRAGES      25.01.19


Ce vendredi 25 Janvier, pour le premier Ciné-Rencontre de l'année 2019, nous recevions Sylvain Malin, réalisateur mayennais.

Nos spectateurs ont pu découvrir son travail au travers de 3 Courts-Métrages:

- I Love You, une comédie romantique de 2013

- Manon, drame de 2015

- La Danse des Sauvages, un drame de 2017

Nous avons pu entrer dans l'univers de Sylvain Malin, mais aussi pu voir l'évolution technique et artistique du réalisateur au fur et à mesure des années. Entre chaque courts-métrages, Sylvain a apporté des petites précisions, des anectodes, des informations sur son travail. Ce fut un véritable moment d'échange avec nos spectateurs.

Et comme d'habitude, nous avons fini la soirée autour d'un verre, profitant ainsi pour prolonger l'échange de façon informelle !


Toute l'équipe du Cinéma Yves Robert remercie chaleureusement Sylvain pour sa venue et son partage: nous avons hâte de découvrir son futur projet, mais surtout de pouvoir le partager avec notre public !

L'Equipe du Cinéma Yves Robert


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


COMPTE-RENDU DU COMITE DES USAGERS DU 11/1/2019



Présents: Stéphanie Doye, Ghislaine Beunaiche, Sylvie Plard, Josiane Pivette, Thérèse Poirier Sophie Lechat Gatel,Serge Lemarchand, Marie-Thérèse Avranche, Gudayer Maryse, Martine Lemarchand, Alexandre Le Bris, Laurence Colineaux-Marsac
Excusée : Pascale Radé
Compte-rendu réalisé par L.Colineaux-Marsac, présidente-déléguée de la Cinéthique


ACCUEIL NOUVEAUX SALARIES


Alexandre Le Bris est arrivé en renfort de David Dubost en tant qu’assistant de direction avec un axe plus spécifique autour de la communication. Il nous arrive de Champagne et a déjà eu une expérience importante dans la gestion du cinéma. Après quelques mois de rodage, notre nouvelle équipe est bien installée et est assistée d’Anthony Bourillon qui vient d’obtenir un emploi définitif à temps partiel au sein de notre cinéma après 18 mois de CDD. Nous sommes ravis de cette nouvelle équipe avec laquelle les projets se multiplient. Les membres du comité des usagers apprécient la nouvelle équipe très accueillante et dynamique au niveau des propositions.


QUELLES ACTIONS DEPUIS LA DERNIERE REUNION DU COMITE DES USAGERS (JUIN 2018) ET LES AMELIORATIONS POSSIBLES ET PROJETS ?


Concernant CINE-ENSEMBLE ET CINE BLEU, ces opérations fonctionnent de manière satisfaisante depuis sa mise en oeuvre en septembre 2017. Les spectateurs se fidélisent progressivement et cette fidélité s’explique en partie par le rôle des bénévoles tant dans la sensibilisation en amont que dans l’accueil le jour de la séance par une présentation du film et d’un pot en fin de séance dans le hall du cinéma. Depuis la rentrée, le pot de ciné-ensemble est accompagné de quelques gourmandises amenées à tour de rôle par les structures du comité de pilotage. Alexandre est chargé de la communication et du lien entre les structures.
Je remercie encore ici particulièrement Ghislaine Beunaiche, Josiane Pivette, Serge Lemarchand qui continuent d’accueillir chaleureusement le public et communiquent sur nos opérations dans les différentes structures dans lesquelles elles sont actives.

Les +
Depuis la rentrée sur les flyers la prise en charge gratuite sur Evron des personnes à mobilité réduite et du service de Petit Pégase au sein de la 3 C en mentionnant les numéros de téléphone est réalisée comme l’avait proposé le comité des usagers en juin 2018.
Après vérification, le petit pégase fonctionne bien les mardis donc il est important de communiquer à ce sujet.

Les -
Prise de contact effectuée par L.Colineaux-Marsac au printemps dernier avec le CCAS de la ville d’Evron pour présenter les dispositifs et communiquer de ces séances auprès des Evronnais afin de favoriser le lien social. Le CCAS propose une prise en charge gratuite à domicile de toute personne à mobilité réduite. Néanmoins à ce jour, cela ne semble pas encore fonctionnel.
Madame Colineaux-Marsac va reprendre contact puisqu’une nouvelle personne Mme May est en charge du CCAS. Mme Lechat-Gatel va aussi faire un relais.

Pour limiter les échanges de mails et de surcharger les boites mails des structures déjà fortement sollicitées depuis la rentrée, le comité de ciné-ensemble choisit 3 films sur 6 dès le départ afin de pouvoir encore mieux communiquer autour des films et permettre aux structures d’anticiper. Dans le même esprit, les 3 films sont choisis pour ciné-bleu. De même la Cinéthique propose à compter de septembre des sirops de fruits du terroir en complément du café. Alexandre va reprendre contact cette semaine avec le comité de pilotage de ciné-ensemble pour choisir les 3 prochains films.

Ciné-ensemble déjà passé
Tout le Monde Debout
Un Village Presque Parfait
Monsieur Je Sais Tout

Ciné-bleu déjà passé
Bécassine
Photo de Famille
Une Saison en France
Un Homme Pressé

Le comité des usagers et la réunion bilan de ciné-ensemble insistent sur l’importance de la communication pour attirer encore plus de spectateurs avec les propositions suivantes :
Des flyers spécifiques sont réalisés pour Ciné-Ensemble et Ciné-Bleu, ils sont envoyés par mails à tous les foyers logements, l'Hôpital et les EPHAD. Il semblerait que cela fonctionne puisque des membres du foyer logements d’Evron sont venus pour la première fois en janvier. Par ailleurs, la dernière séance de ciné-ensemble a été présentée par des élèves du lycée d’Orion dans le cadre de leur formation.
- Les salariés du cinéma vont contacter Radio France bleu le samedi et dimanche d’avant et le jour même des titres des films en mentionnant le prix de la séance.                                                  - Un nouveau contact du service de communication de la CDA appartenant à la MDA pour informer du dispositif de ciné-ensemble va être repris.
- Le cinéma va proposer un article pour présenter les objectifs de ciné-ensemble et ciné-bleu dans le cadre de la revue départementale et communale afin de montrer de quelle manière le cinéma contribue à créer du lien social.
- Des membres du comité des usagers interrogent quant à la capacité du cinéma pour accueillir toutes les personnes en fauteuil roulant dans la mesure où peu de places sont attribuées dans chaque salle et que ciné-ensemble amène par son dispositif lui-même à accueillir ce public. Le personnel du cinéma va se renseigner quant à la législation et modalités.

De nouvelles opérations, partenariats depuis la rentrée de septembre 2018


La Cinéthique sur les conseils du comité des usagers a participé au FORUM DES ASSOCIATIONS le deuxième samedi de septembre à Evron. L’équipe du cinéma avait un stand et a mis en jeu quelques places gratuites qui ont rencontré un large succès. Le comité des usagers félicite la manière dont était décoré le stand.
Depuis le mois de septembre, un nouveau partenariat avec l’office des sports d’Evron est lancé. Il s’agit dans ce CINE-SPORT de promouvoir le sport et les questions émanant autour du sport en proposant 4 séances par an sur cette thématique. Le partenariat est mis en place par une relation plus spécifique avec Gervais Lochu. 2 films ont déjà été présentés : Les optimistes en septembre et l’oeil du tigre en décembre.
CINE-COMMEMORATION avec le CENTENAIRE DE LA GUERRE 1914-1918 . Le cinéma s’est associé à la mairie d’Evron au Centenaire de la Grande Guerre. Le 10/11/2018 le cinéma a accueilli dans une de ses salles Rémi Foucault pour une conférence sur la Guerre dans les Coévrons. Le public a répondu massivement puisque la salle était pleine. Cette conférence a été prolongée pour une partie de l’auditoire par la projection du film Au revoir là-haut d’Albert Dupontel fortement récompensé en 2017.
Durant tout le mois de novembre, le cinéma a accueilli dans son hall une exposition de photographies en 3D sur les conditions de vie dans les tranchées et la brutalisation des sociétés générée par la guerre. Ces planches ont été installées par le service des archives de la ville d’Evron et sont la propriété de la famille Cosson, quincailler de la rue de la Fontaine.
Une programmation autour de la Der des Der a été proposée pour des scolaires (près de 250 élèves du collège Paul Langevin et Lycée Vadepied) mais aussi pour le public avec 7 films et 204 spectateurs
Le film Le grand Bal de Laetitia CARTON a été projeté en novembre. Nous avions imaginé en juin 2018 un partenariat éventuel avec les clubs de danse des Coévrons comme le country (nombreux clubs en Mayenne) mais cela n’a pas été fait. Le cinéma manque régulièrement de relais malgré notre bonne volonté. Par ailleurs, les salariés arrivent sur le territoire donc ils ne peuvent se tisser que progressivement un réseau.
Exposition peinture de Mme Quillet pendant tout le mois de décembre.
2019, on continue les festivités cinématographiques !


CINE-RENCONTRES
- Ciné-Rencontre, Soirée Courts-Métrages (Mayennais), le 25.01
- Ciné-Rencontre, Rumble: The Indians Who Rocked The World, le 08.02
- Ciné-Rencontre, L'Enfance d'Un Maître, le 04.03
- Ciné-Rencontre: La Liberté, le 12.04


CINE-OPERA
- Ciné-Opéra, Carmen, le 18.01
- Ciné-Opéra, Aïda, le 01.03
- Ciné-Opéra, Lady Macbeth, le 24.05
- Ciné-Opéra, Cendrillon, le 21.06
- Ciné-Opéra: Le Lac des Cygnes, le 29.03
- Ciné-Ballet: Roméo et Juliette, le 26.04


Une remarque a été faite sur l’heure considérée comme tardive de ciné-opéra à savoir 19h45. Le cinéma avisera en fonction mais il s’agit de permettre à un maximum de personnes de venir. Chaque opéra sera présenté par Annick Vert dont la réputation en tant que spécialiste n’est plus à faire. Le cinéma se réjouit et remercie Annick d’avoir accepté.


CONNAISSANCES DU MONDE
A compter de cette année, il s’agit de proposer chaque mois une petite découverte géographique à travers un reportage qui sera présenté par son réalisateur. Le premier connaissances du monde aura lieu dans notre cinéma le 12/3 et nous fera voyager vers « Splendeur des Lacs Italiens ». Afin d’ouvrir aussi à des salariés et ne pas empiéter sur le ciné-ensemble, des membres du comité des usagers interrogent quant à proposer cette séance à 18 heures. Le cinéma va se renseigner.


CINE-SANTE
Cette demande de proposer des séances autour de la santé a été récurrente depuis la reprise du cinéma par la Cinéthique. Aussi 2019 est l’année de sa mise en place avec un soutien de la municipalité, de la 3C et du conseil départemental. Un comité de pilotage de volontaires doit voir le jour.D’ores et déjà Guilaine Beunaiche, Mme Indard, Alexandre et Laurence Colineaux-Marsac sont partie prenante. Le premier temps fort aura lieu le 21/1/2019 à 20h30 avec la projection du documentaire Vincent et moi de Gael Breton et Vincent Cuel dans le cadre des rencontres cinéma et santé. Film le 21/1/2019 à 20h30. Cette séance sera accompagnée par Edouard Cuel, réalisateur et Rémy Leblanc, ancien directeur du GEIST Mayenne (groupe d’inclusion sociale pour tous) . Alors communiquez autour de vous !

-Séance en journée avec association Azheilmeir en février sur le rôle des aidants dans la maladie. Février (Date à confirmer)

FESTIVAL DES REFLETS 9 au 19/3/2019
Le festival des Reflets sur la Scandinavie du 9 au 19 mars 2019 se prépare dès maintenant avec les salariés, une programmation de qualité et une mobilisation d’ores et déjà des bénévoles sur Evron. L’an dernier, les bénévoles sur Evron avaient été les plus nombreux et très actifs et nous les remercions.
Le festival permettra encore cette année l’accueil pendant 2 jours de 24 élèves de seconde du lycée Vadepied suivant l’option Arts visuels.
Pendant le Festival (8 au 19 Mars 2019), une heure de contes scandinaves et une conférence sur la littérature scandinave sont déjà prévues. Le cinéma remercie le soutien de la Médiathèque pour faire encore plus résonner ce festival départemental.


Poursuite CINE-SPORT
- Ciné-Sport: Free to Run, le 22.03
Il y aura un dernier Ciné-Sport en Mai ou Juin, dont le film n'est pas choisi.


L’ACTION JEUNE PUBLIC se poursuit avec un rendez-vous à chaque vacance en partenariat avec le Trait d’Union et Saveurs bio. Par ailleurs chaque semaine, une séance est proposée pour les tous-petits. Ce travail de longue haleine est encore timide en terme de spectateurs chaque semaine. Lors des prochains flyers, il sera mentionné que le tarif réduit est valable pour l’enfant mais aussi pour son et ses accompagnateurs. Le cinéma est attaché à promouvoir l’éducation à l’image au travers ce programme adapté.


CINE-LOCAL/ciné-citoyens avec Pierre Guicheney projection Les hospitalières et les suppliantes. fin Février (Date à confirmer)


Et encore plein de projets


1- Des animations très régulières au cinéma


2-CINE-LITTERATURE. Proposer des adaptations cinématographiques de romans est toujours en projet. Une rencontre à ce sujet avec Madame Gosselin a été réalisée. Il nous reste maintenant à affiner le projet. Nous aimerions mettre en place une sorte de café-littéraire.


3- Proposer régulièrement des DOCUMENTAIRES ANIMALIERS. Alexandre propose de faire une rétrospective annuelle sur le mois de mai avec quelques films.
Une période thématique au mois de mai ou juin serait pertinente, spécifiquement sur le documentaire animalier, en programmant des films sortis sur ces dernières années et ayant eu un succès ou primés. Il s’agirait de proposer un CINE-NATURE et cette année lors de la fête de la Nature au mois de mai. Sylvie Plard a indiqué avoir déjà listé un certain nombre de films et nous la remercions.

4-L’idée de programmer chaque année un petit FOCUS (quelques films) SUR les femmes .Ce focus aurait chaque année une thématique (zoom sur une réalisatrice, portrait sur la condition des femmes, les femmes dans l’histoire). L’idée a fait largement écho dans le comité et des personnes sont d’ores et déjà intéressées pour y réfléchir. Ce focus sur les conseils du programmateur pourrait avoir lieu en septembre/octobre. Plusieurs membres du comité des usagers sont d’accord pour y réfléchir plus précisément avec les salariés de la Cinéthique. Pour sa première édition, le comité serait partant sur le portrait de femmes s’étant engagées dans la cause féministe. Le projet est reporté en septembre 2019 car compte-tenu de l’arrivée d’Alexandre en juillet 2018, septembre 2018 était trop précoce malgré notre enthousiasme. Un listing des personnes intéressées en vue d’une réunion va être réalisé prochainement.


5-Réaliser une programmation spécifique au cinéma début septembre DANS LE CADRE DU FESTIVAL DE LA VIANDE. Un film dans la même mouvance que Petit paysan recevrait de toute évidence un public. Qui peut nous aiguiller sur la ou les personnes à contacter ?


AUTRES PROPOSITIONS/IDEES
Faire une séance à 11 heures en dimanche de pleine conscience en invitant un professeur de yoga. Plus largement Maryse Guyader a proposé de créer UN CINE BIEN-ETRE. L’idée est intéressante et nous allons y réfléchir. Un film comme Regénération d’Alex Ferrini a été proposé. On compte sur les personnes intéressées pour faire le lien entre des invités potentiels et l’équipe du cinéma.


CINE-CONCERT a été la dernière proposition. Les concerts ne pourraient pas être en direct mais l’équipe du cinéma va se renseigner afin d’offrir encore une offre la plus large et au service de ses usagers.


Si vous connaissez des personnes souhaitant EXPOSER AU CINEMA, n’hésitez pas à nous en faire part.


Merci encore à toutes et à tous de votre participation au comité des usagers et n’hésitez pas à diffuser le compte-rendu et faire venir d’autres personnes. Meilleurs voeux 2019 et venez au cinéma, on s’occupe de tout !!!


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


CINE-SPORT / L'Oeil du Tigre      14.12.18

Ce vendredi 14 Décembre, votre Cinéma Yves Robert a proposé dans le cadre de ses Ciné-Sport, en partenariat avec l'Office Munisipal des Sports d'Evron et Atmosphères 53, l'avant-première du documentaire L'Oeil du Tigre. En présence de Raphaël Pfiffer, le réalisateur, de Laurence Dubois, l'héroïne du film, et de Philippe, son mari, nos spectateurs ont pu découvrir les difficultés de l'handicap visuel et l'univers du Viet Vo Dao.

En effet, Laurence est aveugle depuis 20 ans, mais aussi championne de Viet Vo Dao. De la ferme aux compétitions, en passant par les entrainements, nos spectateurs ont pu suivre son tempérament de battante dans  sa vie de famille mayennaise et dans le cadre de cet art martial vietnamien. Les deux univers s'entre-croisent tout au long du film, mettant en avant le courage et la joie de vivre de celle qui est la seule à pratiquer ce sport avec cet handicap. Une plongée dans une vie peu ordinaire, mais pleine d'espoirs et d'ambitions, filmée avec pudeur par un jeune réalisateur pour qui il s'agit du premier long-métrage.

Toute l'équipe d'Yves Robert remercie encore vivement Laurence, Raphaël et Phillipe pour le bel échange qu'ils ont offert à nos spectateurs à l'issue de la séance. Echange qui s'est poursuivi de façon informelle autour d'un verre dans le hall du cinéma, comme il en est désormais la tradition lors des Ciné-Sport !

L'Equipe du Cinéma Yves Robert


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

AVANT-PREMIERE

Mardi 27 Novembre 2018, le cinéma Yves Robert a proposé en avant-première le film « Sauver ou périr » de Frédéric Tellier en partenariat avec les sapeurs-pompiers de notre territoire. Ainsi 75 spectateurs ont bravé la pluie battante pour venir dans une des salles obscures du cinéma Yves Robert. Ce film retrace les opérations d’intervention des sapeurs-pompiers mais surtout les risques encourus pour sauver les autres. On suit au cours de ce film l’histoire vraie d’un sapeur-pompier  de Paris qui doit se reconstruire suite à une intervention où son visage a fondu dans les flammes. Il va devoir réapprendre à vivre, et accepter d’être sauvé à son tour.

Ce film a été suivi d’un échange très généreux et d’un pot d’amitié. Encore une fois, notre cinéma communautaire a été un lieu d’échanges avec les habitants du territoire des Coévrons. L’équipe du cinéma remercie plus spécifiquement les responsables des casernes d’Evron et Bais qui ont permis d’alimenter le débat.

Pour ceux et celles qui n’ont pas vu ce film, ne vous inquiétez pas, il sera dans les salles de votre cinéma à compter du 12 Décembre

L.Colineaux-Marsac, présidente du cinéma Yves Robert

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Conférence "La Grande Guerre vécue Dans les Coëvrons" par M. Foucault du 10 Novembre 2018

LE CENTENAIRE AU CINEMA YVES ROBERT

Samedi 10 Novembre à 15h30, la salle de cinéma était comble pour écouter la conférence de Rémy Foucault sur la Grande Guerre dans les Coévrons. L’historien évronnais a captivé son public pendant plus d’une heure, documents d’archives à l’appui sur l’impact de cette Grande Guerre sur notre territoire. Il a ainsi commencé par dresser l’aspect chronologique du conflit en parlant de la mobilisation des troupes coévronnaises à travers des articles de presse mais aussi des photographies et évoquer l’effort humain par les pertes humaines dont nos monuments aux morts sont  autant de témoins.

L’expérience combattante au Front a été présentée au travers des lettres de Poilus mais aussi des cartes postales et dessins. Le discours a été plus accentué sur la guerre à l’Arrière avec le relais dans les fermes par les femmes principalement, la censure au travers les carrés blancs sur les journaux du Maine mais aussi le rôle des religieuses d’Evron pour soigner les soldats initialement malades puis les blessés au gaz à partir de 1917.

Une partie de l’auditoire a poursuivi cette plongée dans l’histoire avec l’exposition des planches photographiques de la famille  Cosson (quincaillier renommée d’Evron) présentée dans le hall tandis que d’autres auditeurs restaient tranquillement dans la salle pour voir le film de Dupontel Aurevoir là-haut.

Pour ceux et celles qui sont des férus d’histoire, faites-vous plaisir jusqu’à fin novembre en visionnant plusieurs films sur la Première Guerre mondiale dans votre cinéma et profitez des expositions de qualité proposée par la municipalité dans le cadre du Centenaire de 1914-1918.

Laurence Colineaux-Marsac, présidente du cinéma Yves Robert d’Evron

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Courrier de la Mayenne du 15/2/2018

LA VIE EN GRAND / Vendredi 22 Septembre 2017

Vendredi 22 Septembre, le cinéma Yves Robert a eu la joie de faire venir un enfant quasi du terroir : Mathieu Vadepied, petit-fils de Raoul Vadepied pour nous présenter son premier long métrage « La vie en grand ». Environ 80 spectateurs s’étaient déplacés pour découvrir ce film mais aussi le documentaire réalisé en 2013 sur Raoul Vadepied, une image marquante des Coévrons pour tous ceux et celles qui l’ont connu.

Les élus au travers M.Balandraud ont témoigné de leur plaisir d’accueillir Mathieu Vadepied. A la suite du film, un échange fructueux avec les spectateurs a permis de mieux saisir les attendus de ce réalisateur et de revenir sur la problématique dans les banlieues, banlieue et questions dont nous sommes tant éloignés.

L’équipe du cinéma remercie encore chaleureusement Mathieu Vadepied et son père Guy d’être revenus sur les terres familiales pour le plaisir de tous. Le cinéma attend avec impatience le nouveau film de Mathieu pour échanger avec le public coévronnais.

Articles de presse

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

LES HOMMES DU FEU / Lundi 17 Septembre 2017

Le lundi 17 septembre, le cinéma a effectué sa rentrée cinématographique avec le premier ciné-rencontre autour du film Les hommes du feu de Jolivet. Ce film met à l’honneur le quotidien des pompiers dans leurs actions de secours. Ce film retrace de manière réaliste les problématiques des pompiers comme nous l’ont évoquées les pompiers volontaires de la caserne d’Evron.

En effet, un débat très intéressant avec des questions nombreuses du public a permis aux spectateurs de mieux saisir leurs missions, leur organisation et contraintes en tant que pompiers-volontaires mais aussi les appréhensions que peuvent traverser nos sauveurs du quotidien. Merci encore à eux pour cet échange spontané et à une prochaine fois.


Laurence Colineaux-Marsac, présidente-déléguée du cinéma Yves Robert

Infos Pratiques